La Feuille d'Or

L'or  (symbole atomique = Au) est un métal précieux dit "noble", mou, maléable et surtout ductible, c'est à dire qu'il peut s'étirer sans se rompre!

Au sens éthymologique, le nom de l'or vient du latin "aus", "aurum" qui a donné l'adjectif "aurifère", en grec ancien or se dit "chysos", une statue d'or et d'ivoire est dite "chryséléphantine" de même "chrysanthème" se traduit par "fleur d'or".

Il fond à 1063 °C et bout à environ 2600 °C, il est quasiment inaltérable à l'air et à l'eau et forme avec le mercure un amalgame pulvérulent (qui peut se réduire en poudre); sa relative inertie chimique le protège de toutes agressions (notemment de l'oxygène). De plus, il ne se ternit pas et ne forme pas d'oxyde et ce à quelque température que ce soit. Même la plupart des acides n'ont aucune action sur lui ! On nomme le travail de l'or l'orfèvrerie.

On le trouve en grains minuscules, en pépites, en écailles ou en feuilles et s'utilise en bijouterie, en passemanterie (fils d'or pour la broderie), en orfèvrerie (vaisselle), en enluminure (l'art de décorer ou de restaurer les manuscrits ou les livres), en industrie (certains composants électroniques comme les microprocesseurs en contiennent) ainsi qu'en dentisterie (pour les couronnes).

Longtemps utilisé pur, il est à présent allié à l'argent pour renforcer sa dureté; le sarcophage de Toutankamon fut fabriqué dans un seul bloc d'or de 110 kg.

L'or possède une excellente tenue dans le temps et permet une reproduction extrêmement fidèle du sujet reproduit et bien qu'inaltérable, il est déconseillé de laisser le moulage en exérieur.

Sa couleur de base est jaune à reflets complexes, on parle alors de "doré" et par transparence au travers d'une feuille très fine, l'or apparaît vert.

L'or de joaillerie est généralement mélangé à un ou plusieurs métaux pour augmenter sa rigidité et peut parfois présenter des teintes blanches (or blanc) ou rouges (or rouge) selon le type d'alliage qui le constitue (cela peut être de l'argent ou du cuivre par exemple).

En principe, l'or jaune est constitué de 75 % d'or, de 12,5 % d'argent et de 12,5 % de cuivre, l'or rose est constitué de 75 % d'or, de 5 % d'argent et de 20 % de cuivre, l'or gris quant à lui est constitué de 75 % d'or, de 15 % d'argent et de 10 % de cuivre et enfin l'or bleu est un alliage d'or et de fer et c'est un traitement thermique qui oxyde les molécules de fer à la surface du métal et lui donne alors sa couleur.

Il arrive de trouver de l'or violet, dans ce cas l'ajout d'aluminium est nécessaire; quant à l'or pur, il est très rarement utilisé en bijouterie car il est trop maléable et donc déformable (ce qui limite les créations à des formes simples) et c'est la raison pour laquelle il est allié à d'autres composants afin d'en améliorer la tenue mécanique.

En France, le marquage des bijoux en or est obligatoire depuis le 9 novembre 1797 par l'apposition de poinçons sauf dans le cas où l'objet est trop petit pour le recevoir.

Deux poinçons sont alors utilisés, le premier appelé "poinçon d'Etat" qui indique le "titre" (c'est à dire le pourcentage d'or dans le métal), le second est celui du fabricant que l'on nomme le "poinçon de Maitre" (une tête d'aigle pour l'or massif).

Les carats correspondent au pourcentage "massique" d'or compris dans le métal :

  • 24 carats = 100 % d'or
  • 22 carats = 91,67 % d'or
  • 18 carats = 75 % d'or
  • 14 carats = 58,3 % d'or
  • 10 carats = 41,67 % d'or
  • 9 carats = 37,5 % d'or

On peut aussi parler de Millièmes et selon les mesures ci-dessus on parlera d'or à 1000 Millièmes, 917 Millièmes, 750 Millièmes etc...

L'or possède une symbollique particulière que l'on retrouve dans les Noces d'or (50 ans de mariage), il représente la lumière solaire en tant que symbole de la lumière manifestée mais aussi symbole d'énergie (le Yin), l'or exprime la connaissance, on parle d'âge d'or qui constitue la perfection, l'or est aussi le métal des rois et des empereurs, il évoque le soleil et toute sa symbolique (centre du soleil, amour, don, foyer de lumière et de connaissance).

Enfin, l'or pur est inaltérable et c'est ce qui en fait un métal si convoité. Cela lui a donné une charge symbolique dès sa découverte par l'homme; comme les dieux sont éternels l'or pur l'est tout autant, il est éclatant comme le soleil et symbolise le pouvoir et le divin.

Dans de nombreuses civilisations, l'or est longtemps resté le symbole du divin par excellence et cela s'explique en partie par les 2 propriétés principales qu'il possède :

  1. Sa quasi inaltérabilité au temps (et qui en fait donc un matériel d'immortalité)
  2. Sa couleur jaune éclatante qui reflète la puissance du soleil jaune.

Les Egyptiens avaient d'ailleurs un intérêt quasi obsessionnel de l'éternité et ils donnaient à l'or des proprités divines en le définissant comme la chair des dieux. C'est du reste en or qu'ils façonnaient les masques funéraires qui avaient pour but de fixer à jamais le visage idéalisé du pharaon et de l'identifier aux étoiles. Le masque d'or de Touthankamon est réalisé à partie de 11 kilos d'or massif et on estime avoir retrouvé dans son tombeau plus d'1 tonne d'or pur.

Le Bouddha d'or de Bangkok mesure plus de 3 mètres de haut pour 5,5 tonnes, il s'agit là de la plus grande statue d'or massif du monde.

En orfèvrerie, l'argent recouvert d'or s'appelle le vermeil.

Pour la dorure à la feuille, l'alliage doit rester le plus mou possible, chaque batteur d'or possède ses alliages propres et certains peuvent "s'écarter" des standarts couramment utilisés mais en général :

  • L'or jaune est composé de 980 Millièmes d'or, de 10 Millièmes d'argent et autant de cuivre (Bien qu'il puisse être pur)
  • L'or rouge est composé de 945 Millèmes d'or et de 55 Millièmes de cuivre
  • L'or 1/2 jaune est composé de 915 Millièmes d'or, de 60 Millièmes d'argent et de 25 Millièmes de cuivre
  • L'or citron est composé de 945 Millièmes d'or et de 55 Millièmes d'argent
  • L'or gris est composé de 750 Millièmes d'or, 150 Millièmes de paaladium et de 100 Millièmes d'argent
  • L'or blanc français est composé de 200 Millièmes d'or et de 800 Millièmes d'argent alors que partout en Europe il est utilisé à 500 Millièmes d'or et autant d'argent.

A l'époque de la Révolution, les batteurs d'or travaillaient dans une centaine de manufactures dispersées aux 4 coins de l'hexagone, aujourd'hui la seule Maison qui reste sont les Etablissements DAUVET fondés en 1834.

Le battage d'or consiste à réduire l'or en feuilles très fines et le batteur utilise alors un alliage de cuivre pour durcir légèrement le métal et d'argent pour revenir à la couleur originelle; dans ce cas, la qualité de l'or sera de 980 Millièmes (pratiquement pur).

Avant d'arriver à en faire une feuille d'or, on distingue plusieurs étapes comme:

  1. La forge; l'alliage est fondu puis coulé dans une lingotière; en sort un lingot de 400 grammes qui est laminé en ruban de 40 mètres par 4 centimètres que l'on nomme le "caucher"; ce ruban est alors coupé en 1000 quartiers carrés de 4 x 4 cm et chaque quartier est introduit dans un empilement de papier spécial de 16 x 16 cm de côté nommé le "chaudret".
  2. Le dégrossisage; l'or subit un premier battage sous un marteau mécanique de 10 à 15 kg et sous la pression exercée, les quartiers s'agrandissent en s'arrondissent jusqu'à former des feuilles d'environ 15 x 15 cm. L'ensemble est alors coupé en piles de 5 x 5 cm de côté.
  3. L'apprêt; les 1000 quartiers d'or sont séparés des  papiers pour être introduits un à un entre les feuilles d'un nouvel empilement.
  4. Le battage; la "moule" de 2000 quartiers est battue au marteau mécanique de 5 à 8 kg en s'agrandissant  de nouveau jusqu'à former des feuilles de 12 x 12 cm de côté.
  5. Le vidage; une ouvrière que l'on nomme la "videuse", prend la moule et retire une à une les feuilles d'or qu'elle coupe au format souhaité, 80 x 80 mm, 84 x 84 mm etc puis les introduit dans un carnet de 25 feuilles.

La feuille d'or que Philippe Beckman emploie est d'une qualité de 22 ou 23 carats 1/2 dite "double" (917 Millièmes minimum et 975 Millièmes maximum) et la méthode employée est issue d'une tradition artisanale; deux méthodes peuvent alors être utilisées:

La première solution consiste à coller une feuille d'or finement battue sur un support préalablement enduit d'un mélange composé de Blanc de Meudon

La feuille est alors collée à l'eau (on appelle cela 'la pose à la détrempe') et une fois que l'ensemble est sec, la feuille peut éventuellement être polie avec une pierre d'agate pour brunir les reliefs.

La deuxième solutionconsiste à apposer une miction de la couleur de la feuille et de laisser passer une période qui peut être très variable (selon la température de la pièce) puis d'appliquer au pinceau ou au couteau à dorer la feuille d'or.

Etant donné que la feuille d'or est inaltérable, le vieillissement est artificiel et l'artiste créera une fausse assiette (rouge par exemple) de manière à faire ressortir des rides, des plissements de peau etc.

Dans un souci de protection de l'oeuvre, toutes les réalisations que nous confions à notre artisan sont vernies en plus du traitement à la gomme laque puis cirées leur conférant ainsi un aspect ancien et une odeur rustique.

On peut aussi  utiliser du broux de noix ou du cirage pour mettre en valeur les reliefs.

32 votes. Moyenne 2.13 sur 5.

Commentaires (7)

1. castal 15/12/2011

Combien cout un miroire,fait a la feuille d'or?

2. loic 20/08/2009

quelle colle doit on utiliser pour pour les feuille d'or sur de l'alu

3. francky 20/07/2008

bonjour je voudrais vous demander si on peut laisser fabriquer un bijoux à partir de paillettes en or.
Si vous pouvez me tenir au courant assez rapidement avant que je me fasse arnaquer merci.

et aussi conbien sa vaut des paillette en or

4. paule 16/07/2008

pourriez vous me dire combien pèse une feuille d'or 24 carats de 35mm par 35 mm?Ou me dire comment le calculer...Merci beaucoup pour votre article 10 sur 10!

5. Régis 29/04/2007

Autre précision, l'or est un métal non clivable, c'est à dire qu'il est impossible de le séparer en différentes couches et à volume égal son poids est 2 fois supérieur au plomb.

6. Régis 29/04/2007

Pour être tout à fait clair Mr Neuville, 1 gramme d'or étiré donne un fil de 3500 mètres et 30 grammes d'or "martelé" donne environ 1 mètre carré, ai je répondu à votre question?....

7. claude neuville 19/02/2007

l'or peut s'étirer sans se rompre... mais à un moment la matière doit bien céder, ça ne peut se faire indéfiniment, je veux bien vous croire, mais je comprends pas... :-)

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site